Chef d’orchestre, vraiment ? Porte ouverte, vraiment ??

En 20 ans de recrutement de cadres, je crois que les deux expressions les plus galvaudées que j’ai entendues sont « Je me considère comme un chef d’orchestre » et « J’ai un style de gestion porte ouverte ». 

À mon humble avis, l’utilisation de ces deux expressions est loin de vous mettre en valeur comme candidate ou candidat.  Premièrement parce nous les entendons très souvent, et ensuite parce qu’utilisées sans contexte, elles sont relativement vides de sens. 

Si vous vous imaginez réellement comme un chef d’orchestre, dites-nous, par exemple que vous êtes d’abord et avant tout un… musicien.  Ou encore, que vous êtes un virtuose du piano qui sait mettre en valeur non seulement le premier violon, mais aussi les cuivres, les timbales et les bois.  Ou, pour paraphraser le défunt Igor Markevitch, expliquez-nous comment, à titre de chef, vous avez la partition dans la tête et non la tête dans la partition.  En résumé, soyez différent, soyez intéressant, et surtout bien-sûr, soyez toujours authentique.  

Quant au « style de gestion porte ouverte », j’irais plus loin.  Si, en entrevue, vous nous parlez de gestion porte ouverte, nous interpréterons probablement que vous êtes une personne accessible. Cela ne fait cependant pas de vous un leader. Pour plusieurs, un gestionnaire gère la porte ouverte – car la gestion est une science complexe – alors qu’un véritable leader mène… la porte fermée.  Fermée, en effet, car celui-ci est à l’extérieur de son bureau, à « marcher le plancher », rencontrer les employés, prendre le pouls de son organisation, s’enquérir du bien de ses troupes, à inspirer, rallier et communiquer la vision de l’entreprise.

En quelque sorte, il est préférable d’être divertissant qu’ennuyant.
Bonne entrevue et bon succès !

514 448-0554
info@octavemaecenas.com

SIÈGE SOCIAL
555, René-Lévesque Ouest, 8e étage
Montréal (Québec)  H2Z 1B1